académie algerienne

Pr: Allab Yaker Malika

académie algerienne

Pr: Allia Khedidja

académie algerienne

Pr: Abdellaouia Boumediene

académie algerienne.

Pr: Amara Mohamed

académie algerienne

Pr: Belbachir Mohamed

académie algerienne.

Pr: Belhamel Maiouf

académie algerienne

Pr: Belouchrani Adel

académie algerienne.

Pr: Benabbes kaghouche Samia

académie algerienne

Pr: Benali-cherif Nourredine

académie algerienne

Pr: Benayache Fadila

académie algerienne

Pr: Benayache Samir

académie algerienne

Pr: Benouar Djillali

académie algerienne

Pr: Berkouk El madjid

académie algerienne

Pr: Bouchaffra Djamel

académie algerienne

Pr: Bouchenak Khelladi Malika

académie algerienne

Pr: Boufaida Mahmoud

académie algerienne

Pr: Bouhafs Bachir

académie algerienne

Pr: Boukoffa Touil Chafia

académie algerienne

Pr: Boulahbal Fadila

académie algerienne

Pr: Bousseksou Azzedine

académie algerienne

Pr: Derder Med El-Messaoud

académie algerienne

Pr: Djebbar Ahmed

académie algerienne

Pr: Djebbari Laraba Fatima

académie algerienne

Pr: Drias Zerkaoui Habiba

académie algerienne

Pr: Hamdaoui Oualid

académie algerienne

Pr: Harrat Zoubir

académie algerienne

Pr: Kara Mohamed Hichem

académie algerienne

Pr: Khelladi Abdelkader

académie algerienne

Pr: Khenata Rabah

académie algerienne

Pr: Khodja Mohamed

académie algerienne

Pr: Lounis Azzedine

académie algerienne

Pr: Mameri Nabil

académie algerienne

Pr: Meftah Ali

académie algerienne

Pr: Meghraoui Mustapha

académie algerienne

Pr: Mezerdi Brahim

académie algerienne

Pr: Nour Abdelkader

académie algerienne

Pr: Ouzegane Khadidja

académie algerienne

Pr: Samraoui Boudjema

académie algerienne

Pr: Soltani Noureddine

académie algerienne

Pr: Tadjeddine Aberrahmane

académie algerienne

Pr: Tilmatine Amar

académie algerienne

Pr:Touaoula Mohamed Tarik

académie algerienne

Pr: Tribeche Mouloud

académie algerienne

Pr: Triki Houria

académie algerienne

Pr: Yalaoui Farouk

académie algerienne

Pr: Yamani Ahmed

Le mot de la Présidente de l'Académie

L'Académie Algérienne des Sciences et Technologies (AAST) a été récemment créée, au lendemain du cinquantenaire de notre indépendance nationale, à l'initiative de Son Excellence Monsieur le Président de la République Abdelaziz BOUTEFLIKA.

L'AAST, institution indépendante, à caractère permanent, placée auprès de la plus haute autorité de l'Etat, a pour rôle de promouvoir les sciences et technologies et de renforcer leur impact dans la société. La tâche qui lui est dévolue est immense.

En effet, l'Algérie s'étale sur près de 2,4 millions de km² et compte actuellement plus de 40 millions d'habitants dont les deux tiers occupent un cinquième du territoire sur la bande du littoral méditerranéen. Depuis l'indépendance à ce jour, la population a plus que quadruplé, avec une proportion de près de 50% ayant moins de trente ans dont près de 1,6 millions d'étudiants. Les aspirations de la société dans ses diverses composantes à une meilleure qualité de vie, ouverte sur la modernité et le progrès, interpellent ses divers acteurs, notamment la communauté scientifique et technologique. Des actions doivent être menées en termes de plus large occupation du territoire, de valorisation des sols, d'installations d'infrastructures, de diversification des sources d'énergie, de développement agricole, industriel et touristique et d'éducation et de formation.

Dans le contexte mondial caractérisé par la globalisation de l'économie et par la généralisation de l'économie numérique, l'édification d'une société de la connaissance basée sur l'économie du savoir intégrant tous les domaines de compétence et sur l'utilisation optimale du capital humain est impérative et incontournable.

Miroir de la composante scientifique et technologique nationale dont la compétence est reconnue à l'échelle internationale, l'AAST se doit d'exercer son expertise pour répondre aux exigences de la société. Des actions intégrant la dynamique des avancées scientifiques et technologiques, en constante évolution, peuvent ainsi être impulsées par l'AAST au profit de l'ensemble des secteurs sociaux et économiques, suite à leurs sollicitations ou par simple auto-saisine. Ces actions doivent être guidées par le souci permanent du respect des préalables fondamentaux que sont la préservation de l'environnement et le développement durable. Elles doivent être menées avec une vigilance permanente afin d'éviter toute dérive ou incidence malveillante sur l'homme et son environnement.

Parallèlement, l'AAST devra veiller à la contribution de la science algérienne à l'enrichissement des connaissances universelles et à son rayonnement international en incitant ses acteurs à augmenter et à améliorer leur productivité, à stimuler leur créativité et à aiguiser leur sens de l'innovation dans les divers domaines d'application.

Le caractère universel des sciences et des technologies facilite l'ouverture de notre jeune Académie vers ses homologues d'autres pays bénéficiant déjà d'une expérience de quelques décennies voire, pour certaines, de quelques siècles. L'établissement et la facilitation d'échanges, dans un cadre bilatéral, régional ou multilatéral avec ces institutions contribuera, sans nul doute, à renforcer notre action sur le plan national et à mieux appréhender le traitement de questions à caractère transnational.

Je suis convaincue qu'avec la ferme volonté des hautes autorités de l'Etat, avec l'engagement et les efforts soutenus de l'ensemble de la communauté scientifique et technologique, nous arriverons à réaliser les objectifs assignés à notre institution, à asseoir son statut de pôle de référence dans le domaine des sciences et des technologies et à hisser notre pays à la place qui lui revient dans le concert des nations.

La Présidente Allab yaker Malika .